Aujourd’hui au jardin : ça courge !

Les prudents attendaient patiemment le passage des célèbres saints. Les chanceux, avec leur serre, avaient pris les devants : les godets de courges attendaient au chaud. Quant aux téméraires, ils ont tenté coute que coute les semis d’avril. Quitte à ce que les courgettes végètent.
Aujourd’hui, 20 mai, tous les voyants sont au vert : semons les cucurbitacées !

Semis direct ou passage par la case godet… Ici, les limaces sont rapides pour grignoter ce qui est tendre et jeune. J’opte pour un semis au chaud avec repiquage en bonne terre… toujours ça de gagné ! Les mollusques de tout poil s’attaquent moins facilement aux plants, parfois ce sont les cotylédons (les deux premières « fausses » feuilles) qui disparaissent sous leurs dents, mais au final, ça pousse.

Concombres et cornichons, courges et courgettes ont quand même quelques autres ennemis plus insidieux : l’excès d’eau, les nuits fraîches et le vent froid. Une équipe bien organisée en cette fin de mois de mai que nous pourrions croire trop facilement propice à ces Américaines.

Excès d’humidité ? La graine, une fois gonflée de l’eau du premier arrosage peut attendre sereinement le stade « jeune plantule » pour recevoir une nouvelle rincée. A contrario, trop d’eau et… elle pourrit, littéralement !

Nuits fraîches ? Il suffit de la couvrir d’un pot, bac plastique, etc. afin que la chaleur du sol, plutôt que de filer vers les étoiles, l’enveloppe jusqu’au petit matin.

Le vent du nord, piquant, freine sa croissance ? Les premiers plants peuvent être disposés « sous » la surface du sol, dans une petite cavité, en particulier pour les adeptes des buttes et paillage (photo). Notre courgette, bien protégée, démarre d’un bon pied ! Les cucurbitacées sont toutes gourmandes de fumure fraîche : n’attendons pas que notre compost soit trop fait ! Une ou deux pelletées d’un bon millésime à peine mûr, incorporé avec la terre de surface … bientôt les ratatouilles et salades grecques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *