Pots et balcons

Ils rapprochent le jardin de la cuisine… ou permettent plus simplement d’en avoir un, de jardin.
Les pots. En terre, en galva, les plastiques que l’on habille et les bassines en tout genre. Des lessiveuses aux bacholles… pour ceux œuvrent en cuisine, c’est « aromatiques à volonté ». Ou tout du moins, à portée de main.

Le gros pot de persil, la trilogie thym-estragon-ciboulette, la menthe poivrée, les basilics et origans… Ça sent bon aux terrasses et balcons !
Et comme il leur faut de l’eau, à ces pots, les fonds de pichets, l’eau de lavage des salades, même sans arrosoir… c’est pour leurs pommes !


Pour les sans-jardin : les tomates et poivrons ne sont pas en reste. Il existe bien quelques variétés adaptées à cette culture en espace confiné… la tomate Lime green est une productive juteuse et acidulée, le poivron Cherry time nous offre sa saveur fruitée.

Et bien sûr, fleurs et plantes grasses, et toutes les autres dont les racines s’accommoderont d’un espace limité.


Jardiniers vacanciers et voyageurs : pensez à mobiliser voisins et copains, nos amies risquent d’avoir fort soif, l’été passé sans vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *