Archives de catégorie : Jardin et biodiversité

Nous accompagnons les collectivités dans leurs démarches de sensibilisation des citoyens au jardinage au naturel :

formation des agents
mise en place de programmes de sensibilisation (évènementiels…)
conférences

Les coccinelles arrivent !

cropped-cropped-jardin-29-mai-2012-003.jpgC’est magique, et ça se passe tout le temps en mai, en pleine floraison du sureau ou des fèves : les pucerons sont là, innombrables avec leurs copines fourmis, et bien sûr… les coccinelles arrivent !
Aujourd’hui, dans la planche de culture consacrée aux fèves, des dizaines de coccinelles (3 espèces différentes au moins) s’occupent à leur façon des pucerons indésirables.

Le secret ? Un jardin riche en abris, fleuri toute l’année, de l’eau, aucun traitement chimique, puis laisser les pucerons s’installer tranquillement. Et les naissances vont suivre, et la population de coccinelles va s’accroître sereinement.

Et le jardinier, lui aussi, est serein !

Biodiversité : un jardin fleuri en novembre !

moutarde phacélie et syrphe 004

Cette photo a été prise le 25 novembre 2011 dans le potager du site démonstratif d’Yronde et Buron, lieu des formations.

Les Syrphes, ces précieux auxiliaires du jardinier (les larves dévorent des milliers de pucerons) doivent trouver de la nourriture tout au long de l’année dans nos jardins.
Leurs pontes (quantité d’œufs, qualité des œufs) sont en effet liées à la présence de fleurs tard à l’automne et tôt au printemps. L’efficacité des Syrphes dans la lutte contre les pucerons dépendra donc de notre capacité à leur offrir des fleurs attrayantes… et nourrissantes !
Ici, les Syrphes butinent sur une moutarde, semée en août après une culture de pommes de terre (technique des engrais verts).

Prochaine conférence : Accueillir la biodiversité au jardin

Dans le cadre du cycle de conférences-débats de la ville d’ISSOIRE, « Les gais savoirs », Mardi 13 septembre 20h30 – Accueillir la biodiversité au jardin –

« La question de la biodiversité est au cœur des enjeux de sauvegarde de notre planète, de sa richesse, de ses ressources utilisées par l’homme. Chacun, à son échelle peut participer à la diversité biologique autour de lui. Pierre Feltz nous invite à poser un nouveau regard sur la diversité de vie qui nous entoure et à agir concrètement et simplement pour enrichir notre environnement de toutes ces formes de vie animale et végétale. »

Présentation de la conférence sur le site de la Ville d’Issoire : c’est ICI !