Archives de catégorie : Actualités

Une 9ème formation de Guides composteurs avec le Conseil Départemental de l’Allier

061Depuis 2013, le Conseil Départemental de l’Allier nous a confié les formations de Guides composteurs. Plus de 100 personnes ont été formées : agents, particuliers, élus, membres d’associations…  Une belle diversité qui fait de l’Allier un département très dynamique en matière d’accompagnement des projets de compostage de proximité !

Les 4 formations de cette année 2015 sont construites selon le référentiel ADEME, puisque nous faisons partie de la première série d’organismes de formation conventionnés.

Il reste encore des places pour la formation des 12 et 13 novembre et 3 décembre à Domérat.

Inscription : Direction de l’économie, l’environnement, l’accueil et l’agriculture
Environnement, 04 70 34 15 54

Formation guide composteur & maître composteur 2014

Nous sommes en cours de programmation des formations guide composteur et maître composteur 2014. f° MC oct 2013 031
Cette année 2014, l’ADEME va contractualiser avec les organismes de formation qui s’engageront à suivre le nouveau référentiel « acteurs-formations : gestion de proximité des biodéchets ».
Notre organisme a fait partie de ceux qui ont soutenu ce projet depuis  2011 et qui voit enfin le jour, parce que nous savons que ces nouvelles modalités vont permettre une plus grande qualité des formations proposées ainsi qu’une vraie reconnaissance de ces nouvelles fonctions. Par conséquent, nous nous engageons bien naturellement dans ce nouveau dispositif.

De fait, des modifications notables sont à retenir :

Comment devenir Guide composteur ?
En suivant 3 modules de formation obligatoires et au moins 1 module de formation optionnel. Durée de la formation : entre 2.5 et 5.5 jours selon les modules de spécialisation choisis.

Comment devenir Maître composteur ?
En ayant suivi tous les modules d’une formation guide composteur + les modules de la formation maître composteur.  Durée de la formation : 12.5 jours.

Peux-ton intégrer directement la formation MC sans être GC ?
Oui, c’est possible, à condition de justifier d’une expérience personnelle ou professionnelle significative dans les domaines concernés. Pour cela, il est demandé de remplir le dossier de vérification des acquis (à nous demander). L’organisme de formation validera tout ou partie des allègements demandés.

Enfin, nous vous invitons à consulter ce référentiel :http://optigede.ademe.fr/gestion-proximite-dechets-organiques

Vous souhaitez suivre ces formations ?
Demandez-nous un dossier d’inscription  : p.feltz@orange.fr   ; 09 64 34 30 40

Des conteneurs récupérés et une équipe motivée…

Le compost au Centre d’Accueil Gérard Chavaroche de Saint Front !

28 000 repas servis tous les ans, plus de 4 tonnes de biodéchets… et une solution toute trouvée et adaptée à ce centre doté d’une ferme pédagogique !

La recette ?  de vieux conteneurs accueillant les restes de préparation des repas, du personnel motivé et formé… Et accessoirement un tracteur et de la paille, tout ce qu’il y a dans une ferme ! Présentation en images.

De nouveaux bailleurs sociaux pour développer le compostage

Depuis quelques mois, nous accompagnons deux nouveaux bailleurs sociaux pour développer le compostage en pied d’immeuble dans le Puy-de-Dôme : Auvergne Habitat et Logidôme. 079
La signature d’une convention avec le Conseil Général a donné le coup d’envoi d’une pratique qui a fait ses preuves sur notre territoire depuis 5 ans maintenant  (plus de 600 foyers composteurs en pied d’immeuble).
8 résidences ont bénéficié du diagnostic, de la première formation des gardiens et des associations de locataires (il y en aura une deuxième au printemps 2013) , des suivis techniques… Résultat : 198 nouveaux foyers se sont mis au compostage… ça continu chez nous, au pied des immeubles !

Un réseau de guides composteurs bénévoles

Le Syndicat du Bois de l’Aumône (SBA) met en place un réseau de guides composteurs sur les territoires de Riom Communauté et de Volvic Sources et Volcans.

L’objectif ? Former des bénévoles capables de conseiller les citoyens qui souhaitent réduire l’encombrement des poubelles… et utiliser un produit noble, fertilisant précieux pour les plantes, potager, etc.

La formation est gratuite, en contrepartie de cette mission de transmission des bonnes pratiques … avec ou sans jardin !

Nous aurons en charge d’assurer la formation ainsi que l’animation de ce réseau.

Télécharger ici le formulaire de pré-inscription
renseignement : 09 64 34 30 40 ou 06 49 37 14 63

Tontes de gazon : au compost… et au potager !!

la transformation du gazon en compost en 7 mois !

Bien sûr, ça se composte les tontes de gazon !!
Mais du fait de leur haute teneur en eau et en azote, il est indispensable de les mélanger, dès la mise en tas, avec une matière très riche en carbone et « structurante », c’est à dire créant dans le tas des poches d’air. Celles-ci sont indispensables à la vie des bactéries et autres organismes décomposeurs.

Pour cela, feuilles mortes, branches broyées, paille, fumier pailleux… J’ai une préférence pour le fumier de cheval qui me permet d’obtenir un beau compost très fibreux et léger en 7 mois, idéal pour confectionner des mottes de semis ou un « terreau » pour godets. Cela remplace avantageusement tous les terreaux du commerce fabriqués à partir de tourbe ou sphaigne et souvent enrichi en engrais de synthèse.

Enfin, n’oublions pas que le gazon peut être utilisé en paillage au potager : épandu même frais en faible épaisseur (1 à 2 cm), il permet de protéger la terre des excès climatiques, d’apporter de l’azote au sol… et surtout de nourrir les lombrics qui par leur travail incessant aèrent et enrichissent le sol.

Mais nous reparlerons du gazon et de sa gestion « écologique » : moins de tondeuse, plus de fleurs et d’insectes…