Composteurs collectifs

Comment fonctionne un composteur collectif ?

La technique du compostage permet de valoriser les déchets biodégradables issus de nos cuisines et nos jardins en les transformant en compost naturel et écologique. En France, d’après les chiffres de l’ADEME, chaque habitant génère en moyenne 350 kilogrammes de déchets par an, dont 30 % de déchets organiques biodégradables qui pourraient être recyclés grâce au compostage.

Aujourd’hui, de plus en plus de ménages souhaitent réduire leur empreinte écologique en compostant leurs déchets verts. Grâce aux composteurs collectifs, également appelés composteurs partagés, les citadins et les ménages ne possédant pas de jardin pour installer un composteur individuel peuvent désormais, eux aussi, valoriser leurs déchets organiques.

En effet, de nombreuses collectivités ont pris l’initiative de mettre en place des composteurs collectifs dans certains quartiers, aux pieds de leurs immeubles ou au sein de leurs établissements publics. Dans les faits, les résidents se voient généralement remettre un contenant par la municipalité pour collecter leurs déchets verts (épluchures, coquilles d’œuf, restes de repas, etc.) afin de les apporter au composteur. Le compost produit pourra ensuite servir, par exemple, à la fertilisation des espaces extérieurs de la commune, comme les parcs ou les jardins.

Comment mettre en place un composteur collectif ?

La mise en place d’un composteur collectif repose sur la cohésion et la bonne entente des différents acteurs de proximité. En effet, l’utilisation d’un composteur partagé nécessite l’adhésion volontaire des résidents puisque ces derniers sont généralement responsables de l’installation et de la gestion de la structure. La première étape consiste donc à former un groupe de volontaires chargés de mettre en place le projet. La deuxième étape repose sur le choix du lieu d’installation du composteur collectif et sur la détermination du nombre de ménages participants. Un minimum de participants peut être requis par la collectivité pour initier le projet.