Guide Composteur et Maître Composteur : de nouveaux métiers qui s’organisent

Paris, le 31/08/2011

 Face aux enjeux du Grenelle de l’environnement, le compostage des déchets fermentescibles des ménages est aujourd’hui clairement identifié comme une pratique majeure en matière de prévention des déchets.
Pour développer cette pratique et accompagner les citoyens, les collectivités font désormais appel à des Guide-Composteurs (GC) et Maître-Composteurs (MC) sans qu’à ce jour il n’y ait eu de réelle réflexion et définition sur le contenu de ces nouveaux métiers.

Ainsi, l’ADEME a souhaité en 2011 produire un référentiel d’activités de GC et MC.

Pour le construire, un groupe d’experts a tout d’abord fait un état des lieux des besoins des collectivités et de l’offre existante de formation proposée par une vingtaine de structures. A l’aide de grilles spécifiques élaborées en concertation avec l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et avec la contribution du CAFOC de Nantes, une quarantaine de collectivités et une trentaine de GC et MC, notamment issus du Réseau Compost Citoyen, ont été consultés. Ce qui a permis d’élaborer des référentiels de compétences et de métiers. 

Un comité de pilotage (il est là, en photo !), composé de l’ADEME, du MEDDTL (Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement), de collectivités exemplaires et des acteurs français du compostage, s’est réuni régulièrement durant toute l’année 2011, pour échanger et amender les travaux de l’équipe d’experts.

 Le dernier comité de pilotage s’est réuni à Paris le 31 Août 2011 pour présenter et finaliser la version finale des référentiels qui seront publiés cet hiver.

Expé : vaisselle compostable, que dit la norme ?

Il n’existe pas de normes sur la définition de la biodégradabilité. Toutefois,  il existe des normes pour mesurer la biodégradation et aussi des textes fixant le vocabulaire. 

En ce qui concerne les matériaux solides, la seule norme qui fait référence actuellement est la norme harmonisée européenne 13432 (NF EN 13432 en France) relative à l’une des exigences de la Directive 94/62/CE « emballages et déchets d’emballage » à savoir la valorisation par compostage et biodégradation.

Cette norme ne tient pas compte des déchets d’emballage qui peuvent se trouver dans l’environnement par des moyens incontrôlés (déchets sauvages).

Elle arrête 4 critères d’acceptation :

Composition : la norme établit un taux maximal de solides volatils, de métaux lourds et de fluor acceptables dans le matériau initial.

Biodégradabilité : Le seuil acceptable de biodégradabilité est d’au moins 90% au total, ou 90% de la dégradation maximale d’une substance de référence.

Désintégration : c’est l’aptitude du produit à se fragmenter sous l’effet du compostage. Le seuil de refus est de 10% de la masse initiale au-dessus du tamis de 2 mm.

Qualité du compost final et écotoxicité : elle ne doit pas être modifiée par les matériaux d’emballage ajoutés au compost et ne doit pas être dangereuse pour l’environnement. La norme impose de réaliser des tests écotoxicologiques sur le compost final et exige une performance supérieure à 90% de celle du compost témoin correspondant.

Ces 4 critères doivent être tous remplis pour que le matériau soit déclaré apte au compostage.

Brève description de la Norme NF EN 13432 : c’est ici

« Ecoles Témoins » : on composte dans les cantines !

Initié par le VALTOM en collaboration avec le CREEA (Collectif Régional d’Education à l’Environnement Auvergne) le dispositif Écoles Témoins, accompagne des établissements scolaires du Puy-de-dôme et de la Haute-Loire dans la réduction des déchets au sein de l’établissement en leur apportant un accompagnement méthodologique, pédagogique et financier.

le compost en collège

Le compost y a toute sa place !
Cette année, je suis intervenu dans des écoles, collèges, lycées agricoles… pour réaliser des diagnostics et former les enseignants, les agents, cuisiniers à la mise en place et à la réalisation de ce que l’on appelle le « compostage autonome en établissement ».

Et c’est reparti pour 2011-2012 !

Le formulaire d’inscription c’est ICI

Le site de présentation de l’opération c’est ICI