Prochaine conférence : Accueillir la biodiversité au jardin

Dans le cadre du cycle de conférences-débats de la ville d’ISSOIRE, « Les gais savoirs », Mardi 13 septembre 20h30 – Accueillir la biodiversité au jardin –

« La question de la biodiversité est au cœur des enjeux de sauvegarde de notre planète, de sa richesse, de ses ressources utilisées par l’homme. Chacun, à son échelle peut participer à la diversité biologique autour de lui. Pierre Feltz nous invite à poser un nouveau regard sur la diversité de vie qui nous entoure et à agir concrètement et simplement pour enrichir notre environnement de toutes ces formes de vie animale et végétale. »

Présentation de la conférence sur le site de la Ville d’Issoire : c’est ICI !

Expé : quid de la vaisselle compostable ?

Barquettes en fibres, vaisselle biodégradables, gobelets en cellulose, assiettes en canne à sucre, palmier…
La vaisselle jetable et biodégradable, c’est à la mode. Et souvent présentée comme facilement compostable. Mais qu’en est-il vraiment ?

Depuis juillet 2011, est conduit sur le site démonstratif d’Yronde et Buron des expériences de compostage de ces différentes vaisselles.

Pour l’heure, les cloportes, vers et autres petites bêtes sont à l’œuvre !

A bientôt sur ce blog pour connaître les résultats !

Compostage en pieds d’immeubles

C’est plus de 1500 logements qui sont concernés par le compostage en pieds d’immeubles dans le Puy-de-dôme.

Composteurs installés en pied d’immeuble

Le VALTOM  (syndicat de traitement des ordures ménagères) et l’OPHIS (bailleur social) se sont associés dans ce projet, avec l’appui des syndicats de collecte.

Les missions de formation des gardiens, de suivi technique du compostage et d’évaluation de l’opération m’ont été confiées.

Pour évaluer les quantités de déchets compostés, nous avons mis en place l’opération « Compostage à tous les étages » :

Ici : la présentation et les premiers résultats.

Ici : 4 mois passés et déjà la tonne franchie !

 

 

 

Ce gros vers blanc dans le compost

« C’est un hanneton ce gros vers blanc, dans le compost ? »  

Non, il s’agit de la Cétoine dorée, inoffensive dans nos potagers, et tellement belle !
On l’appelle aussi « le hanneton des roses » car ce très beau coléoptère, à l’âge adulte se nourrit de pollen et nectar des fleurs.

Ce qu’elle fait dans le compost ?
La larve se nourrit de matière organique en décomposition, tout simplement… et participe donc à l’élaboration du compost.

Son développement  : l’adulte pond dans le compost ; la larve s’y développe et construit une « coque » en terre d’où elle se transformera en adulte.

 

Expé : ça chauffe le compost !

Les tontes de pelouses mises en tas chauffent très vite... mais ne produisent pas de compost car elles "pourrissent". Pour éviter cela : les mélanger avec de la paille, du broyat de bois, ou des feuilles mortes.

Un exemple de montée en t° d’un tas de compost : expé compost yronde 2010

Rappelons que la montée en t° est dû à l’activité bactérienne au sein du tas .

Elle se produit très vite après la mise en tas des matériaux pour peu qu’il y en ai « suffisamment ».
Elle a un effet d’hygiénisation du tas (destruction des graines d’adventices par exemple)…

… mais n’est pas indispensable pour réussir un bon compost et ne se produit pas lorsqu’on apporte des matériaux petit à petit.

Formation d’octobre : demandez le programme !

Formation de Maître Composteur juin 2011 : exercices pratiques !

Guide Composteur, Maître Composteur, des spécialistes pour développer le compostage : :

  • Guide Composteur : 10-11 octobre 2011,
  • Maître Composteur : 10-11-12-13 octobre 2011,

Au centre de Chadieu
(10′ sud de Clermont-Ferrand).

Inscription avant le 23 septembre :
09 64 34 30 40 – 06 9 37 14 63


ICI => présentation des formations

ICI => les formations en images

ICI => bulletin d’inscription Guide Composteur

ICI => bulletin d’inscription Maître Composteur